tobor tobor 4 avril 2020 00:07

Le COVID-19 présente une convergence d’intérêts mondialistes assez énorme : génocide des anciens, installations discrètes pour la 5G (en cours en Belgique), exercice otan defender 2020, généralisation de l’e-commerce, démonstration de la puissance des médias de masse, récupération de la crise boursière qui s’annonçait inévitablement, marché mondial pour un vaccin.... S’il est le fruit d’un « hasard » ou d’une fuite accidentelle, il apparaît providentiel pour faire avancer la société huxleyenne de 10 cases d’un seul coups.

Chaque service dit « de sécurité » procède à des « exercices » à son échelle (par exemple, le personnel de sécu d’un aéroport est soumis à des exercices dont certains sur tout le territoire de l’aéroport). Ces exercices sont autant de tests de ses employés, autant pour noter leur efficacité que pour qu’ils se confrontent in-situ à des situations tendues, histoire d’avoir des préalables pour le jour où un vrai problème se déclare, mais aussi pour observer et contenir les réactions du publique. Selon l’ exercices, tous/tes savent que tel jour il faudra assurer une menace bidon sans savoir laquelle, ou alors, aucun employé/garde sur place n’est au courant et ça a été décidé et mis en place à leur insu, éventuellement une rumeur dit qu’il y a un exercice ou un risque réel d’attaque... Ces exercices sont très sérieux, même si bidons et peuvent mener à des fautes graves, vers la porte ou à des promotions.

Si le mondialisme devait mener un exercice à son échelle, ce serait une grande première, quasi-inimaginable !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe