Ronny Ronny 9 avril 2020 15:03

Bonjour,

L’aggravation d’une pathologie virale par une pathologie bactérienne est un grand classique et il possible que dans le cas des infections type SARS COV2, cela aussi soit le cas. C’est bien pour cela que l’on donne de antibios, car bien qu’ils soient inactifs sur le virus, il peuvent protéger de sur infection bactérienne. Ceci dit, comme ils perturbent l’équilibre bactériologique ils sont aussi susceptibles de réduire l« ’efficacité de la flore de protection. 

Quelques inexactitudes et précisions :

- les symptomes et l’aggravation soudaine ne sont pas forcement évocateurs d’une infection bactérienne. La grippe classique fait passer un individus sain à malade en très peu de temps, alors qu’en l’évolution de la boreliose comme celle de la syphilis (toutes deux maladies bactériennes) est très lente...

- le récepteur AC2 se trouvent dans els cellules du coeur poumon, intestin et rein, ce qui peut expliquer les symptômes, sans avoir recours à une interaction avec le microbiote bactérien. L’hypothèse la plus simple est toujours la »meilleure". 

- quelle que soit la composition du microbiote, et quelle que soit l’ethnie considérée, les enfants (moins de 12 ans) ne sont que très rarement touchés gravement.

Bref pour le moment , même si l’article est interessant, il reste hautement spéculatif...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe