moderatus moderatus 15 avril 2020 22:53

@Julot_Fr

Vous n’avez pas compris le concept :
. tester n’a jamais arreter une epidemie.
. le confinement, les desinfectant, etc,..freinent l’epidemie, mais ne l’arrete pas.

========================================================
tester permet de signer plus vite et d’avoir moins de morts et de protéger les plus fragiles comme dans les EHPAD.

le 24 janvier o, a détecté les premiers cas , si on avait , si on avait fait comme le Vietnam fermé les frontières ,on aurait peut-être 0 morts comme eux.
Comment expliquer vous ces 0 morts.
on a raté ce départ, mais si on faisait comme l’Allemagne on aurait aussi beaucoup moins de morts.
Nous sommes sur 190 pays le 4 ème en nombre de morts, comment font les autres ?
ne rien faire ne nous réussit pas.
Votre concept a des failles
le concept d’immunité collective a été abandonné par tout le monde.

La pandémie de Covid-19 en France est identifiée à partir du 24 janvier 2020, quand trois premiers cas sont recensés sur le territoire métropolitain.

Plutôt que des mesures généralisées de confinement, l’Allemagne mise depuis le début de la pandémie Covid-19 sur les tests de dépistage et en réalise actuellement 500 000 par semaine, une cadence qu’elle doit à ses fabricants nationaux de réactifs et de dispositifs. Alors que le nombre de malades augmente rapidement, la course contre la montre est lancée et l’industriel Bosch annonce avoir développé un test ultra-rapide.

Tandis que la France monte en puissance en termes de capacités de tests de diagnostic du Covid-19, l’Allemagne a adopté cette stratégie depuis le premier cas sur son sol, soit le 27 janvier 2020. Actuellement, selon les autorités, 500 000 tests sont effectués chaque semaine, une détection qui permet de traiter et d’isoler plus précocement les malades.





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe