Djam Djam 19 avril 10:35

@rita
Oui, mais en pire. Paupérisation accentuée, dette colossale et perpétuelle dont le paiement sera sur le dos des masses. Salaire universel imposé progressivement pour achever l’aliénation massive. Traçage collectif au nom sans rire d’une « reconstruction économique » (oui, oui, ils oseront tout) et pire encore... le renforcement de la soumission des masses moutonnières plus capables du tout de se relever.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe