njama njama 22 avril 2020 14:00

L’évocation d’un risque de poursuites pénales vise des médecins qui essayent de soigner leurs patients atteints du Covid-19.

A ce stade juridiquement c’est du vent, ça sonne un peu bâton du père Fouettard pour faire peur, car il faudrait s’appuyer sur une loi (mais laquelle ?) pour poursuivre les médecins devant le Conseil de l’Ordre. Un avis du HSCP n’est pas une loi.

https://www.agoravox.fr/commentaire5729262

Les quelques médecins qui ont recours aux antibiotiques n’ont rien à craindre l’usage n’est ni hors AMM ni HR hors référence puisque leurs prescriptions thérapeutiques visent les cas d’infections respiratoires de types pneumonies ou complications de bronchiolite...elles sont même appropriées.

Ne pas oublier que l’alternative thérapeutique suggérée par le HSCP dirige vers l’essai Discovery est très expérimental il utilise des molécules qui n’ont pas fait leurs preuves, le Remdesivir, le Kaletra, n’ont pas d’AMM, et le bras placebo n’en parlons pas, c’est très immoral d’un point de vue éthique.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe