titi 27 avril 2020 10:53

@L’auteur

En réponse à un autre sujet j’ai indiqué que malgré les prélèvements record en France, l’Etat ne couvrait que 80% de ses dépenses.

Sans parler de l’épidémie du COVID.

Rien que pour financer l’argent que l’Etat distribue déjà à crédit, le jour de « libération fiscale » devrait être porté au 15 septembre.
Tout cela juste à dépenses constantes, c’est à dire pour des hôpitaux sans respirateurs, des personnels hospitaliers sans masque ni blouse.

Donc pour arriver au même résultat que l’Allemagne il faut quoi ? Un jour de libération fiscale au 31 décembre ?

Cette crise met en lumière un problème d’efficacité de la dépense.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe