doctorix doctorix 30 avril 13:50

@Garibaldi2
Bon, vous avez pris le parti de ne rien comprendre, alors je vais tenter de vous expliquer, sans grand espoir.
Il ne s’agit pas ici d’une défaillance respiratoire, liée à la commande ou un encombrement aérique.
Il s’agit de micro-embolies pulmonaires.
Vous ne pouvez pas oxygéner un sang qui n’arrive plus par les capillaires .pulmonaires qui sont bouchés par un processus auto-immun qui les obstrue.
Vous pouvez envoyer autant d’oxygène que vous voulez, le sang qui ne passe pas ne risque pas d’être oxygéné, ni le gaz carbonique d’être évacué : il s’agit d’une asphyxie par embolie pulmonaire.
De plus, la pression du respirateur augmente encore les dégâts sur la micro-circulation.

« elle n’est mise en place que quand la saturation tombe beaucoup trop bas et que le pronostic vital risque d’être engagé. »
C’est alors trop tard et c’est foutu, sauf si on désobstrue les capillaires à l’aide d’héparine.
Qui est le vrai traitement d’une embolie pulmonaire.
Vous me fatiguez, tenez...
Il n’y a pas un moment où mes détracteur comprendront que j’ai raison et qu’ils ont tort ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe