doctorix doctorix 2 mai 10:59

@Garibaldi2
Non, je n’ai pas lu ça, mais je connais le principe et je l’approuve pleinement, puisqu’il correspond à la physiopathologie maintenant connue.
Mais j’ai aussi lu que la pression positive endommageait le parenchyme pulmonaire déjà bien abimé. C’est d’ailleurs ce que constatent les réanimateurs américains.
En fait, il faut proscrire l’assistance le plus souvent, mais donner 8 litres/mn d’O2, sans rien forcer, après avoir débouché les micro-vaisseaux à l’héparine. Je cois que les anticoagulants par voie orale seraient trop lents à agir, dans cette urgence absolue. En ville, au tout début, peut-être ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe