doctorix doctorix 30 avril 14:11

@doctorix
L’echec de la mise sous respirateur (de 10 à 30% des cas) vient juste d’une mauvaise compréhension du processus en action.
On a pensé qu’il s’agissait d’une simple pneumonie (qui survient aussi mais n’est pas le problème inaugural), c’est à dire d’une obstruction du système ventilatoire, auquel cas les respirateurs auraient pu aider.
Mais il s’agissait d’une obstruction circulatoire, que seuls les anti-coagulants pouvaient résoudre.
Je crois que maintenant le processus est bien compris, et qu’on va faire mieux, si on ne s’entête pas dans une impasse par une sorte d’idéologie absurde.
En fait, c’est juste une histoire de plomberie : il y a des bons plombiers et des mauvais.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe