Kapimo Kapimo 1er mai 10:30

@Kapimo

Et pour s’assurer que le système perdure, que la banque centrale ne les lâchera pas, ils achètent les médias et les partis politiques. Jusqu’au point de placer des banquiers ou des affairistes à la tête des états.
Avec l’assentiment des populations, qui croient encore parce qu’elles le veulent bien que les candidats qu’on leur montre à la TV sont là pour prendre bien soin d’eux, la grande masse. Le contraire serait trop inquiétant et douloureux à admettre.
Syndrome de Stockholm, disent certains.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe