velosolex velosolex 9 mai 2020 14:09

@alinea

C’est la gestion des phobiques qui va poser le plus problème, et des obsessionnels. J’espère que c’est pas les gamins qui paieront l’adition. J’ai ma recette que je soumettrais bien à l’éducation nationale. Pas originale, mais belle, celle de Roberto Benigni.

Il y a une vingtaine d’années, il réalisait « La vie est belle » . Ca parlait du refus de la tétanisation des esprits devant la mort, en prenait l’exemple d’un père transformant le tragique en comédie pour sauver son enfant, expédiés tous deux dans un camp de concentration nazie.

. Il y aurait grande urgence de faire un remake de ce film en transformant cette tragédie en farce, et en disant aux gamins que nous participons pour la première fois à un carnaval des masques.

Le rire et la gaîté étant une des meilleures façons de ventiler les miasmes ; car certaines venues de l’esprit sont encore plus présidentielles que celles qu’on redoute. Et le pire vient de cette attente du pire qui paralyse les esprits. C’est ainsi qu’ils sont touchés par le covid, tout en étant épargné par le corona.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe