Attila Attila 16 mai 20:42

" la crise que l’on traverse nous rappelle que la protection des intérêts de nos multinationales est bel et bien assurée par l’Etat qui a évoqué très tôt une prise en charge, voire une nationalisation des grandes entreprises menacées... "

C’est la réalité mais c’est contradictoire avec le libéralisme ou l’ultralibéralisme qui ne veulent pas de l’intervention de l’Etat, surtout dans l’économie.

La réalité que vous décrivez est une idéologie et une doctrine économique dérivée du libéralisme qui a pour nom : le néolibéralisme.

L’Etat est au service du marché.

.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe