Attila Attila 21 mai 2020 19:53

@Pere Plexe
L’aïoli n’y est pour rien :
"Autrement dit, les auteurs ont un échantillon de patients jeunes, peu ou pas malades et se réjouissent qu’ils ne meurent pas grâce à leur traitement."
C’est dans le lien que j’ai donné :
Ne soigner que ceux qui guériront seuls : les derniers résultats de Raoult

.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe