Attila Attila 22 mai 2020 11:59

@Attila
Les CPP (Comité de protection des personnes) sont une sorte de comité d’éthique de la recherche comprenant des représentants d’usagers et qui doivent être obligatoirement saisis par tout chercheur avant qu’il se lance dans un essai clinique.
Ces représentants d’usagers sont issus de France Assos santé (FAS), qui regroupe à elle seule 85 associations nationales, soit des millions de Français cardiaques, handicapés, cancéreux, atteints de maladies chroniques. Mais pas seulement : France Assos Santé, c’est vous, moi, nous, c’est en quelque sorte la voix de tous les usagers de santé, qu’ils soient malades ou pas.
« l’urgence ne saurait être une excuse pour s’affranchir des règles éthiques. Il ne peut y avoir d’exception à ces principes intangibles. »
"Cette affaire prend des proportions délirantes, en particulier en France. Il est temps de revenir à des principes fermes en matière d’essai clinique, faute de quoi demain n’importe quel charlatan aura pignon sur rue. »
Les associations de patients taclent le Pr Raoult

.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe