xana 18 mai 2020 17:35

Le problème avec beaucoup de gens est qu’ils ne savent pas s’arrêter et réfléchir. Montrez-leur une direction, et ils foncent sans se poser la question « jusqu’ou dois-je aller »...

L’hygiène, par exemple. Comme l’auteur, je trouve que l’hygiène est une bonne chose, en particulier dans les hôpitaux où des microbes éventuellement très virulents sont à craindre sur des personnes peu aptes à leur résister. Mais je connais des aides soignantes qui passent tout au désinfectant, y compris leur mari ! Ces gens-là ne comprennent pas que nous sommes nés dans un monde saturé de germes, et que notre propre immunité en dépend. Et vivre dans un milieu aseptisé n’est certainement pas le meilleur moyen pour résister à un germe qui, un jour, parviendra à s’introduire chez vous...

Il n’est pas question de revenir à l’âge de pierre et de manger des charognes, ni de se laisser envahir par la crasse. Mais il faut, ici aussi, se montrer raisonnable.

Je me passe du gel hydroalcoolique quand je vais au labo, mais parce que je ne veux pas faire de scandale (et les gens ne comprendraient pas). A la maison je me lave les mains quand elles en ont besoin, et jamais systématiquement ; j’ai besoin des germes pour mon immunité.

Je fais partie des organismes terrestres, et je ne vois pas pourquoi je devrais considérer la terre et les autres organismes comme « caca ». Je sais qu’il existe des dangers, et que certains microbes peuvent être mortels, mais la mort fait aussi partie de la vie.

Beaucoup de gens croient qu’on s’en débarrassera comme on s’est débarrassé des lions et des bêtes féroces. Ca me fait bien rire ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe