Djam Djam 10 juin 11:37

Quelque soit les analyses réalisées à propos de la migration massive, de la dilution évidente des populations autochtones, des réels problèmes d’intégration de populations exogènes qui n’ont en réalité que faire des us et coutumes et de l’histoire du pays d’accueil, il ne faut pas perdre de vue que les énormes flux de migrants en Europe est un phénomène orchestré à dessein.

Quand une population autochtone a pigé sa condition de salariés-esclaves dans une société où les exploiteurs ne travaillent jamais et se payent grassement sur le dos des masses travailleuses, elle rechigne de plus en plus à accepter les conditions d’aliénation globale qu’on lui impose année après année.

Les organisateurs de ce système mortifère n’ont alors qu’une seule option : conchier, discréditer, neutraliser, réduire à peu la population autochtone historique pour la remplacer par un nouveau gros contingent de chair à exploiter. Plusieurs avantages : on les paye beaucoup moins, ils sont manipulables à souhait puisqu’ils se foutent des « acquis sociaux » en déliquescence et des luttes passées.

Certains appellent cette manipulation un « grand remplacement »... la formule n’est pas fausse puisque c’est précisément ce qui intéresse les exploiteurs. D’où les chroniques manifestations orchestrées par les Soros et autres faiseurs de « révolutions colorées » sous le prétexte grossier d’anti racisme et autres anathèmes très tendance.

Le processus de destruction de tout ce qui faisait la grande Histoire et Culture Européenne est en marche depuis fort longtemps. Actuellement, nous en voyons les dernières étapes un partout en Europe et aux EU. Ça fait partie du plan, les planificateurs de cette aliénation globale fonctionnant sur le principe du « chaos constructeur » : on fait table rase pour implanter une greffe démographique exogène considérée comme sans mémoire et manipulable par le chantage au travail.

Un hic de taille dans ce long processus mortel pour toutes les cultures européennes d’origine... si le plan paraît réussir parce que nous arrivons aux dernières étapes (UE, bureaucratisation totale arbitraire, multinationales toute puissantes remplaçant les Etats Nations, disparition progressive de la monnaie tangible, virtualisation complète de l’économie, dépendance absolu de chaque esclave....), le niveau de conscience globale des peuples s’élève au prorata de la violence du processus. Et in fine, la mondialisation telle que la planifient les esprits pervers qui l’orchestrent explosera totalement dans son ultime étape...

... c’est à dire, dans une poignée d’années. Mais... nous allons quand même traverser une période de quelques années terribles en terme de destruction, de violence et de manipulation. On le voit déjà avec les manifestations « anti raciste » manipulées et la fausse crise sanitaire.

En clair, les peuples s’éveillent malgré la violence des attaques du Système et ce dernier ne pourra plus arrêter cet éveil.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe