Croa Croa 21 juin 16:12

À ETTORE,
Ces gens ne se sentent ni « inattaquables au HIV » ni « immunisées du virus », c’est juste que le sexe leur est une manière suicidaire pour oublier. D’autres choisissent plutôt l’alcool, ou encore les deux. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe