Francis JL 26 juin 07:33

@moderatus
 
’’Merci encore defendre ce souverainisme, qui est le remède à ce mondialisme qui nous détruit. ’’
 
Les rapaces ont de l’avenir, qui spolient des peuples sans mémoire.
 
Le néolibéralisme, cette perversion de l’internationalisme, conduit le monde à la ruine aussi surement que les nationalismes, perversion du souverainisme, qui nous ont valu les guerres du passé.
 
 Ni nationalismes, ni mondialismes, qui sont deux modes de domination capitalistes, vive l’internationalisme des peuples.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe