Loatse Loatse 23 juin 2020 09:01

si l’on part du principe de ne plus scolariser les enfants lors d’une épidémie potentiellement létale, alors il aurait fallu (avant 66 date des premières vaccinations) vider les écoles de mon enfance dans lesquelles sévissaient régulièrement des épidémies de rougeoles..

et que dire de la varicelle dont la contamination pouvait se traduire chez les adultes par des atteintes pulmonaire ou neurologique (méningite).




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe