taketheeffinbus 25 juin 2020 10:42

« qui en 2017 était aux portes du succès, mais qui aujourd’hui, à cause des positions contestées de son leader Mélenchon, inspirées par les courants indigénistes, racialistes et la mouvance décoloniale de certains de ses partisans influents, s’éloigne de ses électeurs et sombre dans des prises de position que la majorité des Français réprouvent.

-Participation à des manifestations au côté d’islamistes

-Participation à des rassemblements interdits ou des racialistes communautaristes parlent d’un racisme systémique en France.

-Discours abracadabrantesques, demandant le désarmement de la police alors que la pègre est surarmée. »

Que de mensonges dans ces quelques phrases, autour de moi, je vois que LFI passe pour être le dernier mouvement politique à faire son boulot d’opposition et avoir des proposition concrètes.

Quand au discours sur le désarmement c’est du flan, ils ont parlé de suivre l’exemple de nos voisins européens et de désarmer une partie de la police, rien de plus. pas toute la police comme s’excitent les médias qui veulent faire leurs choux gras.

Quand à LR, je les verrais bien s’enfoncer un peu plus, en remettant sarkozy sur le devant de la scène.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe