Pere Plexe Pere Plexe 27 juin 2020 13:03

@xana
C’est exactement ça.
Quand on constate la bassesse des attaques contre l’homme, les incohérences des attaques contre l’hydroxychloroquine et sa soudaine dangerosité, l’étendue du bidonnage de plusieurs études contre ce médoc, la gravité des problèmes de conflits d’intérêts et comment les médias traitent ces sujets, on ne peux que se dire qu’il y a un loup.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe