JC_Lavau JC_Lavau 1er juillet 13:25

@rosemar. Pff ! Mais non ! Avec la guerre sexiste, tout se simplifie. La reine-mère utilise sa bru et sa « petite-fille » (adultérine en réalité) comme réceptacles de ses diatribes misandres victimaires : « Elle est si jolie, il faut qu’elle en profite ! Et puis les garçons, c’est comme ça qu’il faut les traiter ! » (en effet, Cécile taxe lourdement tous les garçons qu’elle lève).
Tandis que le gang des tueuses conjurées manoeuvre l’inépuisable sottise de ladite reine-mère : « Et puis mon fils, c’est jamais qu’un mâle, et les hommes, c’est comme ça qu’il faut les traiter ! »
Vaniteux, mythomane et manipulateur, le délire de la Reine-Mère.

Quand la Reine-Mère se vantait de protéger la criminalité féminine.
« Tu comprends, moi je veux revoir Geneviève et Cécile ! ».

Toutes ces tentatives d’assassinats, certes, ce ne sont que des faits divers, mais quand le TGI de Valence (déroulons le sigle : Temple de Grande Inexactitude) porte en triomphe la criminalité organisée parce qu’elle est féminine, là je suis devant un fait de société.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe