velosolex velosolex 4 juillet 17:43

@mac
Trump a eu quelques intuitions. La fermeture des frontières par exemple, à l’heure ou les européens se régalaient encore des chinois faisant leurs courses chez les tailleurs de MIlan et de Paris.
A l’époque, l’OMS déplore la décision américaine, prouvant s’il faut encore le faire, que la chine détient les clés de l’OMS, et de la pandémie, qu’elle s’est empressée de ventiler, transformant une catastrophe nationale, en pandémie mondiale, et ainsi en opportunité. 
Par la suite, Trump s’est blindé dans un déni de la catastrophe à venir, et a refusé toute politique de prévention. La suite, on la connait. 
Néanmoins, les différents pays de l’UE se sont repris, ont assuré une détection et un suivi dés qu’elles ont été techniquement capables de le faire. On peut anticiper sans risque que s’il y a une seconde vague en europe en automne, elle sera endigué, car il existe maintenant une infrastructure, du matériel, et une politique qui se fera non au niveau national, mais par clusters, et régions. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe