Bernard Grua Bernard Grua 10 juillet 20:31

@Skirlet Je vous suggère de relire mon premier commentaire. Je ne parlais que du titre. Je connais trop la prose de Christelle Néant pour avoir envie de la lire. Mais quand j’ai compris que ce n’était qu’un copié-collé, j’ai voulu savoir quel était le 0,07 qui en était à l’origine. Ainsi que j’ai eu l’occasion de l’écrire, je n’ai pas vu de scoop. Ce qui rendait encore plus délirant le titre fracassant.
Maintenant parlons de vos « lectures ». Oui, j’aime la Russie, mais pas Poutine. Après tout, demande-t-on au Russe francophile d’aimer Macron, ou précédemment, Chirac, Sarkozy et Hollande ? Maintenant, je cite votre jugement : « Russophile, vous dites ? “Минуй нас пуще всех печалей и барский гнев, и барская любовь”, ou sinon avec de tels amis on n’a pas besoin d’ennemis. » A l’évidence, vous n’avez lu aucun de mes papiers sur la Russie et publiés sur Agoravox. Je n’en fais pas une affaire. Sur les dizaines de milliers de lecteurs, je ne suis pas à une Skirlet près. Je note, juste, que malgré votre « modestie innée » vous vous prenez les pieds dans votre reproche tournant en boucle. Cela ne traduit-il pas plutôt un sérieux manque d’inspiration. Dans ce cas, le silence est d’or, effectivement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe