Dominique TONIN Dominique TONIN 9 juillet 07:32

Je partage votre analyse. Cependant ceux qui tiennent les ficelles des marionnettes (la finance) ont une idée très précise d’où ils vont !

Le problème c que même le plus gonflé et le plus vertueux d’entre ns ne pourra pas concourir à la présidentielle à cause des putains de 500 parrainages !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe