Francis JL 12 juillet 19:40

’’Considérer Macron comme un « médiocre » est un péché politique de suffisance dans la mesure où cela conduit à sous-estimer cet adversaire.’’

 

 Macron n’est que la figure de notre véritable adversaire : Macron peut bien être médiocre, cet adversaire est redoutable.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe