moderatus moderatus 27 juillet 2020 16:57

@myrrhe-lit-on
De la prison sans prison , oui cela s’ appelle une peine de bannissement , on leur interdit le territoire français pendant 5, 10, 15 ans au lieu le les foutre en taule , l’ emigration se fait a sens unique de l’ algerie vers la france , on peut certainement exiger une reciprocité et qu’ il as vivre en algerie quand il ont la double nationalité ... idem pour les japonais ou autre .

============================================================

Une solution à laquelle je n’avais pas pensé, mais qui est intéressante, le bannissement, l’éloignement soit vers le pays de sa double nationalité ;
soit dans un territoire éloigné de la France. DOM ou TOM.
Bonne idée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe