simir simir 28 juillet 12:47

"De plus, les risques des ondes ne sont pas encore bien évalués : peut-on déployer la 5G, si on n’en connaît pas bien les risques pour la santé ?« 

Si si on connait. La 5 G pourra employer la bande des 700 MHz. Cette bande était il y a 2 ans utilisée par les canaux de télévision > 50 et avec le même type de modulation maq 64 ou supérieur.

La bande des 3,5 GHz et celle des 26 GHz est utilisée par les faisceaux hertziens qui étaient utilisés en numérique pas les PTT et France Télécom depuis les années 70 avec souvent un FH dans le centre du village sur l’autocommutateur téléphonique.

J’ai fait toute ma carrière dans un centre hertzien PTT et FT pour finir dans une tour TDF donc exposé toute ma vie à ces fréquences.

Je ne souffre d’aucune pathologie amenée par cela ni aucun de mes anciens collègues et pourtant ce n’étaient pas les 160 Watts de PIRE d’une station de téléphone mobile mais plutôt les 10000 W pour un émetteur TNT.

D’autre part vous dites : »Beaucoup de problèmes sont liés au numérique..."

Non le numérique est une technologie donc c’est un truc neutre.

C’est l’utilisation que l’on en fait qui est condamnable comme la dématérialisation de presque tous les services avec 23% des gens laissés sur la touche selon le défenseur des droits

Il ne faut pas désespérer des gens et au même titre que l’immense majorité a refusé l’application COVID 19 pour ne pas être fliquée, beaucoup refuserons la mise en application sur leur voiture pour les mêmes raisons.

Fait séparer le bon grain de l’ivrée si je refuse toutes les appli de flicage j’ai des caméras vidéo pour surveiller et enregistrer tout mouvement dans ma maison quand je ne suis pas là et pour cela oui je réclame plus de bande passante.

Comme je l’ai déjà écrit c’est aux personnes d’accepter ou non telle appli mais moi je ne suis pas prêt à revenir au S 63 à cadran


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe