ETTORE ETTORE 4 août 12:05

Bonjour Rosemar.

Vais vous conter une petite aventure survenue avec cette histoire de masque.

Dans le genre : Pas tous sympas, les masqués routiers !

Voilà, je circulais en ma belle ville muselée, quand je tombe masque à masque, face à un grand gaillard qui me toisait du haut de sa supériorité centimétrique .

Un gars un peu rougeot (mais nous le sommes tous désormais, à force de respirer ce que nous avons déjà inspiré et que sois disant, nous ne devrions plus souffler à d’autres , une forme de « rien que pour ma gueule » , imposé par ceux qui pratiquent ce mantra, déjà depuis des lustres)

Donc, soit, je me heurtais à ce grand dadais, peu laconique, et de plus unijambiste.

Trouvant que sa peine devait être grande face à tel acharnement du sort, je tentais de plaisanter, genre : « Vous savez, à force de porter ces masques aux élastiques si tendus, nous finirons tous par avoir les oreilles du Prince Charles ».

Que nenni, il restait planté là, son masque bien centré, et voyant arriver deux Schtroumpfs bleus en patrouille, je jugeait judicieux de partir doucement .... à reculons.

Moralité de cette aventure  :

A vouloir communiquer avec un panneau sens interdit, vous n’aurez qu’un sens Inique, comme réponse !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe