moderatus moderatus 16 août 2020 08:57

@Garibaldi2

Bonjour Garibaldi

je me disais , tiens ,je n’ai pas vu Garibaldi, vacances d’août surement, mais non , heureuse surprise , vous voilà.

Je comprends que vous fassiez le procès de  Kakou Ernest Tigori, mais ce n’est qu’ne infime partie de l’article , et je ne vais pas passer mon temps à me faire l’avocat de ce monsieur, que vous êtes en droit de contester.

Mon article porte sur des points divers principalement 3 volets 

L’esclavage qui est un problème universel qui dure depuis le début de l’humanité et perdure encore dans ceratins pays, on pourra les détailler si vous le voulez

« IL ne s’agit pas de faire un concours de victimisation, mais uniquement de regarder l’histoire en face. S’il y a eu 11 millions de captifs déportés dans le cadre des traites européennes, il y en a eu 17 millions dans le cadre de la traite orientale, c’est-à-dire des esclaves qui alimentaient le monde musulman »


« Tous les pays ont un héritage de gloire et leurs heures de regrets »


Je n’exonère en rien ni l’occident , ni la France


L’exploitaion qui en est faite en France par des minorités très actives


« des minorités racialistes, décolonialistes, indigénistes qui sont dans la victimisation permanente et veulent culpabiliser le pays d’accueil afin d’imposer leurs règles , leur culture et pour certains leurs pratiques religieuses au pays d’accueil au lieu de s’y intégrer , ne permettent pas de vivre ensemble, et peuvent créer un climat de lutte raciale.


C’est ce qui se passe depuis des années au LIBAN. Ce pays se remettra de l’horrible catastrophe qu’il subit, mais non de la fragmentation ethnique, religieuse , culturelle qui le mine. 

La France est entrée dans ce processus qu’on appelle archipellisation ou plus simplement libanisation ».


troisième volet 

faire peuple 


« On est un peuple

Parce que qu’on a une histoire commune ou que l’on a épousé cette histoire.

Parce qu’on a ou partage des valeurs communes des principes et des idéaux qui font notre spécificité

Parce qu’on a construit des projets communs ou qu’on y adhère

Parce qu’on a conçu ou accepté des lois qui s’appliquent à tous, quelque

soit notre sexe, notre couleur de peau notre origine ou notre religion. »


Alors sur tous ces sujets nous avons largement de quoi disserter.






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe