Fergus Fergus 9 août 18:00

Bonjour, Slipenfer 1er

« trouver des endroit ou une boussole vous serait réellement nécessaire c’est plus délicat »

Exact ! Personnellement, cela fait plus de 50 ans que je n’ai plus utilisé de boussole pour crapahuter en France (mais également en Suisse et en Irlande), les cartes topographiques étant largement suffisantes pour s’orienter.

La boussole garde, le cas échéant, une utilité dans un brouillard épais sur des espaces comme les grands causses, l’Aubrac ou le plateau du Vercors si l’on a malencontreusement quitté le sentier. Elle peut également être très utile sur les grands lapiez, surtout s’ils sont bordés par des barres rocheuses.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe