moderatus moderatus 5 septembre 2020 20:13

@Octave Lebel
N’y a-t-il pas assez d’intelligence et de sens de l’état dans toutes les forces politiques pour faire de ce sujet un consensus et rappeler des règles claires applicables partout dont la mise en œuvre sera soutenue et contrôlée ? Pour obtenir aussi un engagement solennel de la fin de l’instrumentalisation électorale de ce sujet ?

==============================================================
Bien sur que l’on peut essayer partager votre croyance dans la bonne volonté et la puissance de la parole mais cela fait 40 ans que cela dure et 40 ans que le problème prend de l’ampleur et de la gravité.

Quand on a voulu régler le problème du poids politique par la religion cela ne s’st jamais fait par la parole et la bonne volonté des uns ou des autres , jamais .

Vos savez ce que cela a coûté de souffrance de volonté et de combats pour en arriver en 1905 à la laïcité.
Vous savez ce que cela a coûté de sacrifices aux juifs pour être français et rentrer dans le rang et l’obéissance des lois de la république avec le concordat de napoléon.
ce la se déroulera de la m^me façon pour éradiquer les dérives d’un islamisme politique conquérant qui s’introduit même dans nos écoles.
je vous rappelle ce que napoléon a demandé aux juifs de France.

la législation napoléonienne d’assimilation des juifs fut un succès, 

Pourquoi ne pas avoir la même démarche avec les musulmans.


 Napoléon Ier convoque alors une « Assemblée des notables » juifs, nommés par les préfets, à qui il soumet douze questions :

auxquelles ils devaient répondre en conformité avec les lois

Quelques unes de ces question.


1) Est-il licite aux juifs d’épouser plusieurs femmes ?

2) Le divorce est-il permis par la religion juive ? Le divorce est-il valable, sans qu’il soit prononcé par les tribunaux et en vertu de lois contradictoires à celles du code français ?

3) Une juive peut-elle se marier avec un chrétien et une chrétienne avec un juif ?

4) Aux yeux des juifs, les français sont-ils leurs frères ? Ou sont-ils des étrangers ?

5) Dans l’un et l’autre cas, quels sont les rapports que la loi leur prescrit avec les français qui ne sont pas de leur religion ?


6) Les juifs nés en France et traités par la loi comme citoyens français regardent-ils la France comme leur patrie ? Ont-ils l’obligation de la défendre ? Sont-ils obligés d’obéir aux lois et de suivre toutes les dispositions du Code civil ?






ON devra suivre le même chemin si on veut éviter une libanisation du pays, j’en suis convaincu.


Les musulmans nés en France et traités par la loi comme citoyens français regardent-ils la France comme leur patrie ? Ont-ils l’obligation de la défendre ? Sont-ils obligés d’obéir aux lois et de suivre toutes les dispositions du Code civil ?

Quand on leur demandera de signer cette charte on aura sauvé le pays du chaos.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe