devphil30 devphil30 4 septembre 2020 18:19

Va falloir faire des efforts , au vue de la situation très grave et de la crise que nous traversons , nous devons nous serrez les coudes etc ....

Ca fait 50 ans que l’on entend le même discours , les têtes changent mais la dette augmente proportionnellement à la baisse du QI des guignols du pouvoir.

Bon maintenant nous avons atteint le plancher quand même ....

Avec le bidochon en chef , le boni-menteur de service récompensé pour sa gestion servile du virus et propulsé pour 600 jours sous les feux des médias.

Quand on l’a écouté une fois , plus besoin d’y revenir , il boucle , il brode , il saoule pour ne rien dire.

Ce qui est bien c’est que maintenant on a passé la barre des 100 % du PIB en terme de dette.

Nous sommes capable de le faire alors une avenue s’ouvre vers les 200 %

Enfin l’argent coule à flot ....dans la poche des banques ravie que le banquier de 1973 ait eu la lumineuse idée de suivre la recommandation des banques pour juguler l’inflation en retirant à l’état son droit régalien de battre la monnaie.

La marionnette jupiter de l’empire européen n’est qu’un pion servile qui continue l’entreprise de destruction des états pour permettre l’avenement d’un ordre mondial dominé par l’argent et les mégas entreprises.

La perte de la prédominance des états permettra le retour au travail sans protection sociale, la mise en place d’un revenu minimum assorti de contrainte de travail obligatoire ( STO nous revoilà ....)

Une armée de travailleurs dans un monde dominé par l’argent , les forces armées.

La parenthèse des trentes glorieuses s’est refermée , voici venue le moment du retour au XVIII ième siècle

Bienvenue dans le nouveau monde

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe