babelouest babelouest 9 septembre 2020 08:11

@L’apostilleur il y a des coutumes qui posent parfois problème. A l’époque de l’indépendance algérienne, j’avais quinze ans. Une dame et ses quatre enfants réfugiés de « là-bas » débarquent dans mon village. Elle n’a presque rien. Elle est probablement une descendante de ceux qui ont bénéficié du décret Crémieux. La commune la loge dans une maison inhabitée. Des dons se font naturellement. Et surtout à tour de rôle les dames du village viennent allumer le feu, le samedi matin, dans la cheminée. Il gèle, et la religion de la dame lui interdit de faire quoi que ce soit ce jour-là. L’hiver en France, ce n’est pas l’hiver dans la Mitidja (mais en Kabylie, ou dans le massif des Aurès c’est peut-être bien pire). Je ne sais pas ce qu’est devenue cette dame, j’espère qu’elle aura appris à s’adapter malgré sa religion qui n’est pas l’Islam.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe