HELIOS HELIOS 10 septembre 2020 01:02

... en fait, la 5G... la 4 ou la 6 et ses suivantes ne sont que des antennes rayonnantes toutes entre elles et avec tout ce qui est censé s’y connecter comme les téléphones et tous les appareils autonomes de types capteurs, camera, micros, et autres automatismes.

Accuser la 5 G par rapport a la 4G est idiot comme si on accusait la 4G d’etre dangereuse lorqu’elle diffuse un interview de Melenchon et de non dangereuse lorsqu’elle diffuse un film de Walt Disney... les contenus n’ont rien a voir.

Ce qui n’a pas été testé a grande echelle, c’est clairement l’impact de frequences plus elevées utilisées par la 5G (et probablement de puissance plus fortes) dans un environnement humain de proximité.... et surtout, mais là, peu en parlent, des ondes stationnaires probablement plus impactantes au vu de la multiplications des antennes. (je parle ici de « resonnances »)

Imaginez, par exemple que vous ayez votre fauteuil du salon, ou votre siege devant votre bureau, juste dans une ventre ou un noeud electromagnetique... là on ne sait pas ce qu’il se passe sur le moyen et le long terme.

Mais cela n’est en rien une caracteristique de la 5G



Ce qui est par contre evident, c’est que pour des raisons de coût et de facilité, on a tendance a utiliser les réseaux « mobiles » comme la 4G, la 5G etc comme des reseaux fixes geographiquement ET temporellement., ce qui est manifestement une erreur.

Lorsqu’un point doit etre raccordé au reseau et que ce point est stable et permanent il fauf le connecter de maniere filaire et ne pas utiliser de reseau radio... les « box » 4G de Bouygues, SFR etc ne devraient etre que des outils mobiles ou/et temporaires.

Cela veut dire que les operateurs de reseaux (les FAIs) doivent satisfaire et même prendre les devants pour qu’il ne manque pas de connexions filaires nulle part.

On est tres loin d’y arriver, les efforts se font toujours de la même maniere : ameliorer les services de ceux qui en ont déjà beaucoup et ne rien faire pour qu ceux qui n’ont rien !

Comme pour la non-dependance envers des producteurs hors de controle, notre résilience globale devrait privilegier une orientation « cablée » plutot qu’un choix « sans fil ». mais nous avons abandonné tout bon sens, nous laissons des pans entiers de notre sécurité a des marchands globaux qui plus est -etrangers-.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe