Attilax Attilax 18 septembre 2020 11:00

Salut Moderatus,

Perso je vois ça comme une stratégie médiatique qui nous habitue à la dictature ’en marche’. « Les français en veulent, regardez ! ».

La peine de mort est un débat sociétal très clivant mais surtout symbolique : combien de condamnés à mort en France chaque année avant l’abolition ? zéro ? Un ? deux ? On ne parle pas ici d’intérêt général mais uniquement de symbole.

Quand à « un homme fort », quelle rigolade : tous sont de toute façon au service de l’oligarchie et désormais pro UE. L’avantage d’un ’homme fort’ (femme forte ?) pour eux est qu’il n’y aura plus à s’emmerder à respecter le vague vernis démocratique qui subsiste dans ce pays... Les pauvres ont fini de faire chier, en quelque sorte.

Je suis par contre d’accord avec vous sur le fait que la seule solution populaire serait de mettre un peu d’horizontalité dans ce système redoutablement vertical. Sauf que ça n’arrivera pas. Hélas.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe