Adèle Coupechoux 28 septembre 2020 10:54

A force de les écouter s’auto-congratuler, s’auto-gratifier, la population finit pas adhérer et n’est pas prête à remettre en cause ce que les « grands » leur disent.

Tant qu’il y aura des crétins pour parler de « grands hommes », il y aura des « petites gens ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe