Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 27 septembre 2020 22:45

Il est heureux que cette tribune puisse être relayée largement, très largement. La Covid, l’Académie française a tranché de façon argumentée pour le féminin http://www.academie-francaise.fr/le-covid-19-ou-la-covid-19 ) est une maladie qui s’est inscrite dans notre paysage à l’instar de la grippe sans doute. Arrête-t-on le pays pour la grippe ??? Mais ici la question est ailleurs : dans la censure de cette tribune par le JDD. On nous parle désormais de « régime d’exception » et cette expression n’est pas sans rappeler les lois d’exception de Vichy et les souvenirs non moins heureux du Conseil d’Etat veillant scrupuleusement à l’application de ces lois du régime pétainiste. La censure, par un organe de presse qui devrait agir en tant que 4ème pouvoir, en dit long sur la décrépitude de notre démocratie. L’heure est grave. Tandis que le CDC (Etats-unis) reconnaît désormais qu’il n’y a pas de preuve que le Coronavirus se propage dans l’air (à quoi bon les masques), que de nombreuses études montrent qu’il est possible de soigner la Covid en début de maladie, que des scientifiques contestent les positions de notre Gouvernement, que se passe-t-il ? On CENSURE, CENSURE, CENSURE. Le JDD, Facebook, YouTube et autres pratiquent la méthode des régimes fascistes. L’heure est grave. Minuit va sonner à Marseille et les bars, et les restaurants vont ouvrir, bravant les mesures gouvernementales. Braver ce qui est injuste, injustifié est légitime. L’heure est grave car jamais les dangers n’ont été aussi grands d’une explosion sociale. La violence est toujours une réponse incertaine à la tyrannie. La violence est comme l’eau qui inonde une ville. Rien ne l’arrête rapidement et elle est difficilement contrôlable. L’heure est grave car le pays souffre de cette censure et de la politique du Gouvernement et demain, plus que jamais, est incertain et lourd de perspective anxiogène. La censure doit cesser. Les contre pouvoirs (justice, parlement) doivent vite jouer leur rôle avant la catastrophe.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe