Francis, agnotologue Francis 28 septembre 2020 09:29

@binary

Le Pr Rabaud dit  :
 
« Une situation qui pourrait s’avérer désastreuse pour les malades, les familles, mais aussi les médecins. Car, en plus des patients Covid, les personnes qui souffrent d’un cancer, qui seront victimes d’un accident ou d’un infarctus, devront elles aussi se faire soigner.

Qui soigner ? Les jeunes, les anciens, les personnes qui ont un cancer ou celles qui ont le Covid ? Pire encore, si ça continue de monter, on ne pourra même plus soigner tous ceux qui ont le virus. Une situation qui serait catastrophique pour les familles, les patients et nous médecins. »
 
 En clair comme en français, le Pr Rabaud ne dit pas que c’est la deuxième vague qui est inquiétante, mais le manque de moyens de nos hôpitaux.
 

Le second lien renvoie à un article qui confirme cette crainte : « Face à l’aggravation de la pénurie de médicaments contre le cancer, l’association donne la parole aux personnes malades pour recueillir plus d’informations sur la situation. »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe