DACH 28 septembre 2020 10:52

Toujours pour B Dugué=Ce qui m’inquiète, c’est la soumission des Français, qui ont perdu la raison.Je suis étonné que cette tribune ne circule pas plus=

Soumission en parallèle à ce qui s’observe avec le procès Charlie.

Que nous dit le procès de Charlie ?Le procès de Charlie révèle bien des choses de la vie de notre société à prétentions républicaines et démocratiques. La principale : nos libertés individuelles et collectives sont plus que menacées. En effet, elles commencent à être bannies de nos habitudes. Que ce soit celles d’agir ou celles de penser. Au point que certaines questions deviennent même interdites ! Dans le domaine de la Santé Publique, les décisions politiques du mercredi 23 septembre, qui se veulent médicales sous l’idéologie du principe de précautions, le démontrent une fois de plus. Mais c’est une raison de plus pour rentrer en rébellion face des incompétences avérées !

Le procès de Charlie, lui, démontre quelque chose d’essentiel qui a été oublié depuis 1789-1793 et des années 30 à 50. Depuis également les années plus récentes d’Action Directe, des Brigades Rougesou de la bande à Baader. En 2020, l’assassinat politique prend ses justifications dans des idéologies religieuses à prétentions politiques. Et elles se prétendent aujourd’hui absolues, comme de droit divin !!! Supérieur au droit au blasphème ou simplement à celui de critiquer ??? Il faudrait donc se soumettre ? L’équipe de Charlie Hebdo, dont sa courageuse DRH, sont des exemples pour dire NON. Simplement NON. Avec une dignité ferme qui est une leçon d’humanité. Courage, lucidité, et bienveillance !

Or, les comportements de certains acteurs politiques et médiatiques, inutiles de les nommer tant ils sont visibles et reconnaissables, nous imposent

un spectacle prétentieux où la lâcheté cotoie le déni. Dans une jubilation maléfique des destructions créolisées qui s’annoncent ! Dans quelle atmosphère ? Lâchetés et dénis renouvelés sont noyés sous un océan d’indifférences que certains s’efforcent de faire croire protectrices ! Nombres de propos affirmés sans vergogne font de tous ceux qui défendent nos libertés des cibles impératives à assassiner. A assassiner dans la légèreté liberticide d’idéologies infantiles. NOUS devons nous lever TOUS pour dire NON, et peut-être rentrer en rébellion si les décisions politiques ne sont pas prises avec compétences et lucidités.

Autrement, nous allons vivre ce qu’a vécu un pasteur allemand du temps impitoyable des nazis. Voici son témoignage. Quand on est venu chercher les communistes, personne n’a rien dit sur ces ennemis de la liberté. Ensuite quand on est venu s’occuper des sociaux démocrates, personne n’a protesté. Ils sont pour la liberté. Puis quand on est venu prendre les juifs, tout le monde s’est tu. Enfin, quand on est venu me chercher, il n’y avait plus personne pour protester !

Signé = DAChH 25/09/20


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe