Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 6 octobre 2020 14:40

@OMAR

« Selon Gilbert Meynier, historien militant contre la guerre d’Algérie, la plupart des victimes de ces exécutions sommaires auraient été des civils algériens, soupçonnés à tort ou à raison de sympathie envers les indépendantistes du FLN. »

 

Eh bien nous avons donc la preuve que votre historien militant raconte des bobards puisque le Capitaine Michel Coulon (Lieutenant à cette époque) nous explique ce qu’est la corvée de bois et il était lui aussi dans les Aurès et de la légion étrangère.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe