Renaud Bouchard Renaud Bouchard 16 octobre 12:50

@choderlos
Bonjour et merci pour votre visite comme pour votre commentaire.
Les témoins de Jéhovah sont un peu passés de mode, à la différence des Amish et des QAnon, sans doute promis à une célébrité qui tient aux effets de mode et à la pensée du moment.
Quant aux arguments que vous évoquez qui, je vous cite, sont ou seraient du niveau de ceux des créationnistes sur l’évolution, sans doute m’aurez vous mal lu.
La « Bête à picots »


du sobriquet dont l’affuble un commentateur radiophonique est simplement révélatrice d’un comportement et d’une révolution à l’échelle mondiale traversés par les réactions et les prises de position dans lesquelles s’engouffrent toutes les peurs, les craintes, les incertitudes dont se repaissent tous ceux qui, ne pouvant agir, ne peuvent que recourir à la coercition plutôt qu’au raisonnement posé face à un réel problème à résoudre.Vous avez amplement raison en indiquant que les moyens utilisés sont dérisoires et que d’autres mesures comme le décalage des horaires de travail dans le métro seraient les bienvenus.
La réalité est que par-delà le cafouillage général nous avons des autorités pour qui la pandémie est une aubaine et leur offre le moyen d’avoir enfin barre sur la gestion d’un évènement alors que partout ailleurs et dans tous les autres domaines elles n’arrivent à rien.
Quant au consensus que vous évoquez, notamment en matière de mesures à prendre sur le plan médical, il me semble que le discours officiel a tout simplement manqué de simplicité et d’humilité pour reconnaître la difficulté de parer aux conséquences d’une situation qui n’avait rien d’imprévisible.
cf. en ce sens, sur cette même Tribune, mon papier publié



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe