Renaud Bouchard Renaud Bouchard 17 octobre 10:30

@ETTORE de l’Elysée et aux Lecteurs

Bonjour et merci pour votre visite comme pour votre commentaire.
La « Cage aux Folles » est démodée. Les Rois de la Nuit et du bling politique suivent le mood et le trend. Nous avons désormais beaucoup mieux, cf. ci-après, avec le dance floor de l’Elysée.

Voyez ici Mowgli et les Bandar Log à l’Elysée :
http://renaudbouchard.canalblog.com/archives/2018/06/28/36521558.html

"Now I’m the king of the swingers Oh, the jungle VIP I’ve reached the top and had to stop...

We are great. We are free. We are wonderful. We are the most wonderful people in all the jungle ! We all say so, and so it must be true."

« I Wan’na Be like You », Le Livre de la Jungle, Walt Disney, Robert et Richard Sherman, Louis Prima, 1967

https://www.youtube.com/watch?v=FOTZJ8EFgpk

 
"Le saviez-vous ?

Une nouvelle boîte d’Electro est née à Paris, très chic, immédiatement envahie par un public conquis par l’ambiance qui y a régné durant cette nuit du 21 juin 2018.

L’Elysée 55, ou le Mowgli’s. Il faudra vérifier le nom exact de cette boîte qui a ouvert rue St Honoré, dans le 8è arrondissement.

A moins qu’il ne se soit agi d’une manifestation à mes yeux inadmissible.

Voilà très probablement une « Fête de la Musique » et une erreur qui vont se payer très cher.

https://actu.orange.fr/societe/videos/l-elysee-se-transforme-en-dancefloor-pour-la-fete-de-la-musique-video-CNT0000014jk4N.html

https://www.lci.fr/insolite/video-fete-de-la-musique-2018-a-l-elysee-macron-les-images-de-la-soiree-electro-kavinsky-chloe-kiddy-smile-cezaire-busy-p-2091196.html

Il ne manquait plus que l’arrivée au nouveau Dance Floor qu’est devenue la Présidence de la République d’une bagnole pimpée en compagnie de bi(a)tches à moitié à poil, escortées de rappeurs en résille avec kalachs plaquées or. Quitte à ratisser large et par tous les moyens, pourquoi pas ?

Qu’ils dansent, pourvu qu’ils votent, n’est-ce pas ?

Have two bananas and Hakuna matata, Mr. President !

Monsieur le Président, vous déraisonnez au point d’avoir franchi les limites de la bienséance que vous impose la fonction que vous remplissez en tant que chef de l’Etat et Président de la République."

Cordialement,
Renaud Bouchard


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe