Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 octobre 2020 13:10

@Clocel

Avant les billets de monopoly, des commodités tangibles comme le bétail ou le grain ont servi de monnaie d’échange, mais on a vite atteint les limites logistiques et, bien que des objets aussi exotiques que des coquillages aient été utilisés comme contre-valeur symbolique un peu partout, les métaux précieux ont fini par s’imposer au point qu’on a fini par oublier qu’ils n’avaient qu’une valeur d’échange et qu’ils fonctionnaient comme ldes conservateurs de valeur s’ils étaient stockés : ils ne moisissent pas comme le grain.

Les lingots d’or ou les tableaux de Picasso ou un appartement dans le 16è, eux, peuvent être revendus 10 ans après, ils auront conservé la valeur… que les acheteurs potentiels sont prêts à leur accorder. Monopoly ou pas, les systèmes monétaires reposent sur un consensus, le contrat tacite d’une pérennité de la valeur entre initiés, c’est-à-dire entre banquiers et, de moins en moins, avec la garantie des états. Les utilisateurs, eux, comme au Monopoly se contentent de jouer avec la donne.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe