Sarah Volt 24 octobre 2020 10:28

@Séraphin Lampion ...en Finlande, ils ont pratiqué il y a 30 ans un « machine arrière toute » dans leur politique éducative. On pourrait dire qu’ils ont pris une route libertaire et égalitaire, ce n’est plus un programme qui guide l’enseignant mais le rapport très humain et inclusif aux élèves ... un prof de math finlandais qui enseigne à des ados a dit «  l’important chez mes élèves, c’est qu’ils soient heureux. » et depuis 30 ans, les élèves sont au centre des apprentissages...nous, on nous avait dit de le faire depuis 1995 mais rien n’a changé ...30 ans pourtant, ça change une génération Donc la société.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe