Jonas 28 octobre 2020 19:10

L’islamo-gauchiste , Mélenchon , lui , a perdu la boule. Au point d’être présent a toutes les manifestations. C’est une girouette folle. 

Il ne peut pas avoir un tiers de ses députés élus a Saint-Denis et se mettre a dos , les islamistes ses compagnons de routes et dont il est un caniche fidèle. Son trajet ressemble de plus en plus a celui de Roger Garaudy, chrétien de confession protestante , puis catholique , puis communiste stalinien . Jeter  du Parti Communiste se converti à l’islam. 

Mélenchon, catholique né a Tanger ( Maroc). Une fois en France , rejoint le trotskisme , et du trotskisme , il passe  chez les socialistes laïcs , puis des socialistes laïcs et même sous -ministre. Il lorgne vers l’Amérique latine et s’éprend de l’évêque rouge , Helder Camara,. Puis tombe amoureux d’Hugo Chavez ,dont il devient un admirateur fou et aveugle , au point de qualifier celui-ci  de père du« socialisme du XXIeme siècle. » Aujourd’hui le pauvre Mélenchon est à la la tête d’un parti composé de cinq ou six confettis de tendance différentes , dont l’islamisme domine. et ne maîtrise plus rien. 

Je le dis ici, en ce jour de mercredi 28 octobre 2020, l’islamo-gauchiste Mélenchon ,perdra les présidentielles de 2022. Et comme il est fragile ,il subira cette fois une grave dépression nerveuse et suivra peut-être la voie de Roger Garaudy. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe