Opposition contrôlée Opposition contrôlée 5 novembre 2020 12:27

Les sanctions qui ont été prises contre l’Iran ont été perçues comme positives face au danger que représentait un état dangereux car expansionniste dans sa zone d’influence, et en rapport direct avec le terrorisme djihadiste.

C’est gonflé de dire ça. La formule est ambiguë, quelle est la nature de ce « rapport » au terrorisme « djihadiste » ? Jusqu’à preuve du contraire, le mercenariat d’inspiration wahhabite, dit « terrorisme djihadiste », fabrication saoudo-américaine des années 80, est entièrement tourné vers la lutte contre l’Iran et ses alliés.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe