gardiole 9 novembre 2020 18:18

De Gaulle a voulu que ses successeurs bénéficient, à défaut de la légitimité historique comme la sienne,

de la légitimité institutionnelle conférée par l’élection au suffrage universel direct. Le résultat est que les Présidents s’occupent de tout au lieu de se contenter des dispositions du titre II de la Constitution, car ils abusent de cette légitimité. Et comment mobiliser le corps électoral entier pour élire un Président qui ne s’occuperait pas de tout ?

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000571356/?isSuggest=true


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe