cettegrenouilleci 21 novembre 2020 09:52

@Khermimoun

Bonjour Khermimoun

Merci pour votre commentaire

.../...« Les verrous sont tels que notre marge de manoeuvre paraît très limitée mais tout reste possible.../... »

OUI , tout reste possible, à condition que l’on ait identifié correctement la nature et le fonctionnement de ces verrous, et qu’on se soit donné les moyens de les faire sauter. Sinon, on est bon pour un scénario à la Tsipraz, ou pire.

Il faut donc sortir de l’Union Européenne, ce qui ne garantit pas que les choses vont s’arranger comme par enchantement mais qui donnera au nouveau pouvoir politique mis en place par les forces patriotiques , après avoir rétabli les prérogatives de la nation, les moyens de liquider les outils mis en place par l’UE pour servir les intérêts exclusifs des grandes sociétés capitalistes et de l’oligarchie mondialiste euro-atlantique. Et d’en installer d’autres destinés à rétablir et à protéger les intérêts des travailleurs, du peuple et de la nation.

La nature des mesures du redressement économique , institutionnel, social, démocratique que le nouveau pouvoir devra mettre en place pour redresser le cours des choses et donner au nouveau pouvoir les moyens de défendre réellement, efficacement , les intérêts du peuple et de la nation, doit être clairement énoncée.

C’est le peuple qui doit s’en emparer et et le clamer haut et fort, en faire son étendard. Ayant compris où il va, et comment il peut le faire, il se rassemblera et passera à l’action. Rien ne pourra l’arrêter alors, ni les trucages électoraux, ni la propagande des médias, ni les révolutions de couleur ourdis par "les démocraties occidentales et l’oncle Sam, ni les drones meurtriers qui étaient il y a peu la quintessence de la diplomatie US, qui résumaient à eux seuls la politique internationale d’Obama et de Biden que l’oligarchie veut resservir aujourd’hui au peuple US sans prendre beaucoup de gants pour y parvenir.

Ce grand rassemblement populaire majoritaire pour sortir de la dictature de l’UE et retrouver le chemin des jours heureux défriché autrefois par nos aînés pendant la Résistance et après la Libération, il n’est pas seulement possible. Il est nécessaire.

Lui seul aura la force de damer le pion aux prédateurs de l’oligarchie mondialiste et à leurs plans d’asservissement et de subjugation des peuples et des nations, de mettre en échec les visées eugénistes que porte, que sert, et qu’exprime ouvertement, cruellement et brutalement, la dictature sanitaire qu’ils essaient de mettre en place à l’échelle planétaire avec la complicité de structures comme l’OMS entièrement passée sous le contrôle de Big Pharma, des labos, de la mafia capitaliste et financière qui prétend aujourd’hui régenter la terre entière.

Tout ça n’est pas possible si le peuple ne met pas les pieds dans le plat et si le premier plat affiché au menu n’est pas la sortie de la France de la dictature dégueulasse et asphyxiante de l’UE, de l’euro et de l’Otan, une dictature qui n’est que le faux-nez de celle des grandes sociétés capitalistes qui oppriment les peuples, saccagent et pillent les ressources au niveau planétaire, sonnent le glas de nos libertés et ne nos droits sociaux, sèment la mort à tout va.

Des personnalités éminentes, de plus en plus nombreuses, venues de tous les horizons, se prononcent aujourd’hui publiquement pour ce virage à 180 degrés de la politique de la France, pour rdonner à la nation et au peuple la maîtrise de son destin.

Pour l’instant, l’UPR me paraît être la seule organisation politique structurée au niveau national , à s’engager clairement dans cette bataille impérieuse, inévitable, en mettant en accord, contrairement à d’autres, sa pratique politique, les alliances recherchées, avec son étendard sacré, son objectif premier : extraire la France de la nasse de l’UE, de l’euro et de l’Otan, un objectif autour duquel il est possible de rassembler plus de 90% des Français.

Pratiquement tous les autres font le constat que rien ne va plus, que le navire est mal piloté et qu’il va dans la mauvaise direction et proposent de faire mieux, mais en s’appliquant à rester dans le cadre de l’UE, de l’euro et de l’Otan, ou en proclamant leur volonté ou leurs velléités de sortir la France de la dictature de l’UE mais en cautionnant ou en soutenant ouvertement, en même temps, l’un de nos multiples Tsipraz nationaux, de droite ou de gauche.

Bonne journée à tous.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe