Michel DROUET Michel DROUET 21 novembre 2020 11:59

@Séraphin Lampion
Certes, les crises économiques préexistent et se reproduisent sous l’effet de l’incurie du monde orthodoxe de l’économie et de la finance et les effets sont toujours les mêmes sur les sociétés. 
Ce qui change, c’est que nous vivions jusqu’à présent dans l’attente d’une nouvelle crise, une nouvelle bombe en quelque sorte et qu’avec la Covid qui joue le rôle de détonateur, nous allons bien au-delà des effets classiques d’une crise économique. On voit en effet revenir, à la puissance 10, sur le haut du panier, toutes les exacerbations générationnelles, les jalousies catégorielles ainsi que toutes les théories plus fumeuses les unes que les autres. C’est cela la différence quand je parle de la Covid en tant que détonateur. Pour le reste on sait très bien ce qu’il en est.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe